La formation à la sécurité au travail : un atout majeur pour vos collaborateurs.

La formation à la sécurité au travail : un atout majeur pour vos collaborateurs.



La sécurité au travail est un sujet qui revient fréquemment dans les médias. On nous apprend que de nombreux accidents surviennent chaque année au travail. Dans ce contexte, il est important d’apporter des solutions pour prévenir ces accidents, et ce, en tant que chef de projet ou gestionnaire d’une entreprise. En effet, vous savez que les problèmes de sécurité au travail ne sont pas seulement des considérations financières, mais aussi des problématiques humaines. En effet, l’accident du travail peut faire beaucoup de mal à vos employés. Par conséquent, vous avez la responsabilité de trouver des solutions pour prévenir ces accidents. Pour ce faire, un outil essentiel est la formation à la sécurité au travail.

En fonction du type d’entreprise que vous dirigez ou du secteur dans lequel vous travaillez, la formation à la sécurité au travail est une préoccupation quasi quotidienne. En effet, l’entreprise qui ne se soucie pas de la santé et de la sécurité de ses employés sera perçue comme une entreprise peu concernée pour son personnel. Elle risquera aussi d’entrer en conflit avec la loi.

Pour les chefs de projet ou les gestionnaires d’entreprises, l’élaboration d’une politique de sécurité au travail et la conception d’une formation à la sécurité au travail sont des préoccupations majeures. Pour ce faire, vous devez connaître les règles de base relatives à la formation à la sécurité au travail, et celles qui se rapportent aux principes de base de l’entreprise en matière de santé et de sécurité.

Qu’est-ce que la formation à la sécurité au travail ?


La formation à la sécurité au travail est un ensemble d’activités réalisées dans le but d’apprendre aux employés et aux travailleurs leurs droits et leurs responsabilités en matière de sécurité. Elle doit faire l’objet d’une politique clairement établie. Elle comprend aussi la formation spécifique des employés, l’installation de procédures de sécurité, le développement de méthodes pour sensibiliser les employés et les travailleurs à la sécurité.

La formation à la sécurité au travail est aussi l’occasion de sensibiliser les employés, les travailleurs et le public à l’importance d’agir de façon responsable en matière de sécurité.

Quels sont les principes de base de l’entreprise en matière de santé et de sécurité ?


Les principes de base de l’entreprise en matière de santé et de sécurité sont fondamentaux dans votre politique et votre programme relatifs à la formation à la sécurité au travail. Ils ont été formulés par les gouvernements provinciaux et territoriaux, les associations patronales et syndicales et les représentants du secteur privé.

Les principes de base de l’entreprise en matière de santé et de sécurité sont :

  • donner la priorité à la santé et à la sécurité au travail;
  • protéger la vie et la santé des travailleurs au travail tout au long de leur carrière;
  • prévenir les blessures, les maladies et les décès occasionnés par le travail;
  • adopter une approche proactive en matière de santé et de sécurité;
  • prendre en compte les besoins particuliers des travailleurs exposés à des risques accrus;
  • donner la priorité à la santé et à la sécurité au travail lorsque l’entreprise fait face à des situations d’urgence.


1. L'importance de la formation à la sécurité au travail



Les travailleurs qui possèdent une formation de base en matière de santé et de sécurité auront davantage tendance à associer les dangers auxquels ils sont exposés au risque qu’ils représentent. Ils sauront comment réagir face à ces dangers et agir en conséquence.

Les travailleurs qui ont reçu une formation de base en matière de santé et de sécurité auront davantage tendance à :

- se protéger contre les risques qu’ils peuvent éviter;
- réduire les dangers auxquels ils sont exposés afin de minimiser les dommages;
- effectuer leurs tâches en sécurité et avec efficacité;
- travailler en collaboration avec leurs collègues et leur employeur pour assurer la santé et la sécurité au travail.

2. Les différents types de formation en santé et sécurité au travail

La formation en matière de santé et de sécurité au travail peut être présentée à l’aide de quatre modèles qui sont représentés ci-dessous. Ces modèles fournissent des exemples de ce que l’on peut trouver dans les nombreuses formes et moyens de la formation en santé et sécurité.

Les différents types de formation en santé et sécurité au travail .

Le premier modèle comprend un cycle de formation qui s’étend sur une période de temps donnée. Les travailleurs peuvent commencer à recevoir leur formation au début de leur emploi, ou à un autre moment. Ce modèle est en général utilisé pour les travailleurs qui ont besoin d’un niveau élevé de formation et qui doivent être capables de réagir face aux situations dangereuses.

Le deuxième modèle comprend un cycle de formation qui est accéléré et qui dure moins longtemps que le premier modèle. Les travailleurs peuvent commencer à recevoir leur formation au début de leur emploi, ou à un autre moment. Ils ont une formation de base et des informations générales sur la santé et la sécurité au travail. Ce modèle est souvent utilisé pour les travailleurs qui effectuent un travail simple, où ils n’ont pas besoin d’apprendre de nouvelles compétences.

Le troisième modèle comprend un cycle de formation qui est accéléré et qui dure moins longtemps que le premier modèle. Les travailleurs peuvent commencer à recevoir leur formation au début de leur emploi, ou à un autre moment. Leur formation est limitée à la formation de base et aux informations générales sur la santé et la sécurité au travail. Ce modèle est souvent utilisé pour les travailleurs qui effectuent un travail simple, dans des conditions normales, et qui n’ont pas besoin d’apprendre de nouvelles compétences.

Le quatrième modèle, le cycle de formation par la pratique, est un cycle de formation qui dure moins longtemps que le premier modèle et qui a lieu lorsque le travailleur est sur son lieu de travail. Le travailleur commence à recevoir son cycle de formation dès l’embauche. Il reçoit une formation générale sur la santé et la sécurité au travail, et obtient des informations pratiques sur les dangers auxquels il pourrait être exposé au travail. Le travailleur continue à recevoir des conseils sur le travail sécuritaire et sa formation est destinée à l’aider à se familiariser avec les mesures de santé et de sécurité dans son travail quotidien.

Le cinquième modèle : le cycle de formation par la pratique, est un cycle de formation qui dure plus longtemps que le premier modèle et qui a lieu lorsque le travailleur est sur son lieu de travail. Les compétences essentielles du travailleur peuvent être améliorées par la formation continue. Le travailleur commence à recevoir son cycle de formation dès l’embauche. Il reçoit une formation générale sur la santé et la sécurité au travail, et obtient des informations pratiques sur les dangers auxquels il pourrait être exposé au travail. Le travailleur continue à recevoir des conseils sur le travail sécuritaire ; et la formation est destinée à l’aider à se familiariser avec les mesures de santé et de sécurité.

3. Les mesures de prévention


Dans l’établissement intéressent tous les employés, et notamment ceux qui sont susceptibles de réaliser les tâches qui impliquent le plus de risques. Le danger est réduit grâce aux mesures de prévention ; elles portent sur la conception du travail, sur les machines et équipements, sur son organisation, sur les procédures, sur la formation et l’information et sur le contrôle. La majorité des employés ne sont pas exposés à un risque élevé pour leur santé et leur sécurité quand ilsexécutent leurs tâches.

Les mesures de prévention doivent être révisées périodiquement, afin de tenir compte des changements intervenus dans l’activité de l’entreprise ou sur les lieux de travail.

La surveillance et le contrôle


L’entreprise doit veiller au bon fonctionnement des mesures de prévention et former les employés à la sécurité sur les lieux de travail. Elle doit également collaborer avec le médecin du travail et lui fournir les données nécessaires pour qu’il puisse effectuer les contrôles de santé et de sécurité.

L’entreprise doit également veiller à ce que les postes de travail soient correctement équipés et adaptés aux personnes qui y travaillent. L’utilisation des postes de travail ne doit pas rendre les employés soumis à des risques accrus.

L’entreprise doit établir un registre où figurent, pendant au moins une année :

— lenom et le numéro de matricule des travailleurs et leur fonction dans l’entreprise ;
— une description des postes de travail ;
— les installations et les moyens mis en œuvre pour la sécurité et la santé à l’intérieur de l’entreprise ;
— les mesures de prévention prises ;
— les accidents ou incidents survenus sur les lieux de travail.


La procédure d’urgence

L’entreprise doit établir une procédure d’urgence prévoyant les mesures à prendre en cas d’accident ou d’incendie et de catastrophe.

En cas d’accident survenu sur les lieux de travail, la procédure d’urgence doit notamment prévoir :

— la conduite à tenir en pareil cas ;
— les mesures à prendre pour assurer le secours aux blessés ;
— la conduite à tenir en cas d’incendie ;
— la conduite à tenir en cas de catastrophe.

Les risques liés aux agents physiques


L’entreprise doit établir une procédure visant à limiter la fréquence et l’importance des dommages aux personnes, à la propriété ou à l’environnement, dus à des agressions physiques provenant de l’utilisation de machines, appareils, produits chimiques et matières dangereuses.

La procédure d’urgence


L’entreprise doit établir une procédure d’urgence prévoyant les mesures à prendre en cas d’accident ou d’incendie et de catastrophe.

En cas d’accident survenu sur les lieux de travail, la procédure d’urgence doit notamment prévoir :

— la conduite à tenir en pareil cas ;

— les mesures à prendre pour assurer le secours aux blessés ;

— la conduite à tenir en cas d’incendie ;

— la conduite à tenir en cas de catastrophe.

Les risques liés aux agents chimiques, physiques et biologiques


L’entreprise doit établir une procédure visant à limiter la fréquence et l’importance des dommages aux personnes, à la propriété ou à l’environnement, dus à des agressions chimiques, physiques ou biologiques.

4. La formation en ligne de l’entreprise


L’entreprise doit élaborer un programme de formation destiné aux salariés, et qui comprend, notamment :

— une description des risques liés aux agents chimiques, physiques et biologiques auxquels les salariés pourraient être exposés ;

— une description des mesures destinées à réduire la fréquence et l’importance des dommages aux personnes, à la propriété ou à l’environnement, dus à des agressions chimiques, physiques ou biologiques ;

Contactez-nous pour en savoir plus sur notre formation en sécurité en cliquant sur ce lien

Bandeau dcrh
Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous offrir l'expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et les visites répétées. En cliquant “Accepter”, vous consentez à l'utilisation de TOUS les cookies
Confidentialité et cookies